13 décembre 2021

Brumes Françoise Ascal

Françoise Ascal poursuit son œuvre poétique conjointement à la publication de ses journaux. En cet automne, les éditions Æencrages & Co publient cet ensemble de vingt poèmes accompagné de peintures de Caroline Francois-Rubino. Les brumes de Françoise Ascal sont aussi bien réelles, physiques, que métaphoriques. Elles sont état complexe et paradoxal : eau et air, visibles et impalpables, intimes et étrangères, lieu dont on voudrait sortir, pour voir enfin, et cocon protecteur. On retrouve chez l’écrivaine ce désir inaccessible... [Lire la suite]

28 juillet 2020

L'Obstination du perce-neige Françoise Ascal

  Françoise Ascal appelle toujours son lecteur par des titres vivifiants et interrogeants tels des bribes de haïku : Le Bleu d’octobre, Rêve de verticalité, Table de veille … L’Obstination du perce-neige s’inscrit dans cette lignée, complétant la suite poétique. Ce carnet dévoile, par fragments, des années de vie et de réflexions de 2012 à 2017. Le lecteur est invité à entrer en intimité, pas de manière voyeuriste, plutôt pour partager, en humilité, les questions du quotidien. Comment se débrouiller pour se sentir en vie, pour... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2018

J'entends des Voix : entretien avec Françoise Ascal

J'entends des voix est une nouvelle rubrique de l'Atelier du Passage. Elle donne la parole aux écrivains, aux éditeurs, à ceux qui font le livre. Aujourd'hui, l'Atelier du Passage s'entretient avec Françoise Ascal à propos de la parution de son dernier livre, La Barque de l'aube. Camille Corot, aux éditions Arléa. Après la publication de ses journaux et de plusieurs recueils de poésie, Françoise Ascal nous livre un récit, variations entremêlant la figure du peintre Camille Corot et celle d’un ancêtre portant le même prénom, tué à la... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juin 2018

La barque de l'aube. Camille Corot Françoise Ascal

    Corot est homme de carnets. Ce n’est donc pas un hasard si Françoise Ascal a croisé ses peintures et a été particulièrement attentive à ses tableaux avec femmes qui lisent. Elle est femme des carnets en écriture comme il l’est en peinture. Je ne m’attendais pas à trouver une lecture exploratrice de l’écriture dans ce qui semble d’abord un récit mêlant Camille Corot et un Camille surgit du passé. La première mise en abime est celle d’un Camille, mort trop jeune à la guerre, ayant laissé peu de traces, juste une... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,