15 avril 2018

Cent jours avec Virginia day 63

(c) catevrard   Dimanche 25 mars 2018 Les tortues sont de retour. Elles semblent en mode ralenti et ne se jettent pas avec avidité sur la salade fraîche, rapportée spécialement pour elles du marché sur ma bicyclette. Je ne me vexe pas, trop heureuse de savoir qu’elles ont survécu à l’hiver et qu’elles gambadent à nouveau dans les herbes.  Un air de printemps se fait sentir en ce jour des rameaux, les branches frétillent, certains narcisses pointent leurs têtes, les feuilles des rosiers sont revenues, bref, tout invite à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2018

Cent jours avec Virginia day 62

  dessin catevrard (c)   26 février 1935/ 26 février 2018 Notre couple en ce mois de février peut reprendre un cours plus tranquille.  Je note encore quelques points de divergence entre nous : il ne faudrait quand même pas que je retombe si vite sous votre charme. Je me suis décidée à soumettre vos pages à un vrai voyage en Irlande. Je vous enverrai donc au printemps une carte postale irlandaise, histoire de titiller votre plume. De plus, je ne partage pas votre jugement sur la relation entre tante et neveu... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2018

Cent Jours avec Virginia Day 61

dessin catevrard (c)   4 Février 2018 / Avril 1934 Chère Virginia, en avril 1934, vous voyagez en Irlande. Cela m’a immédiatement intéressée car j’ai le projet de m’y rendre en avril 2018 : je me réjouis de cette nouvelle correspondance entre nous. Je n’aurais toutefois jamais cru que vous seriez une aussi perturbante promotrice de voyage. A coup sûr, aucun guide du routard ou assimilé ne vous citerait. « Grande solitude, pauvreté ; et mornes villages comme autant de carrés découpés(…). Impression d’un... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2018

cent jours avec Virginia Day 60

L’affaire débuta un 12 novembre 2015, avec les intentions suivantes :   "Décider de relire le journal de Virginia Woolf, de parcourir en lectrice 26 années en effectuant une étape tous les trois mois, est une manière, comme une autre, de bousculer une vie de lecteur. Si le compte est bon : 100 haltes de lecture, 100 incursions dans la vie de cette femme, feront dialoguer 100 fois l’aujourd’hui. Cette lecture-feuilleton est d’ailleurs presque un anniversaire, à quelques mois près : un siècle s’est écoulé entre ce début... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2018

cent jours avec Virginia Day 59

dessin Catevrard (c)   Jeudi 4 janvier 2018 Je termine ce jour la biographie de Viviane Forrester. Comme je connais la fin, j’ai allumé un feu dans la cheminée pour compenser le froid de votre plongée suicidaire dans la rivière Ouse et l’absence de lumière extérieure. Cela fait deux semaines que la tempête bataille avec la pluie et que les humains se réfugient derrière leurs volets. Le temps gronde. Est-ce contre votre suicide ou contre les hommes qui ne respectent plus la planète ? De toute façon, personne n’entend.... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2018

Cent jours avec Virginia Day 58

dessin de Catevrard (c)   Dimanche 16 décembre 2017 Je n’ai pas repris la lecture de votre journal : je reste plongée dans votre vie, mais dans les mots de Viviane Forrester qui n’épargne pas les maux du dessous des cartes. Elle a lu toutes les correspondances et recoupe les trajectoires de votre existence avec celles de vos proches, avec un tel art que je finirais par croire que je ne vous ai jamais lue. C’est étrange la force d’une biographie : cela éclaire de l’extérieur ce qu’un auteur a passé sa vie à scruter... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2018

Cent jours avec Virginia Day 57

    dessin catevrard (c)   jeudi 30 novembre 2017 Chère Virginia, il faut que nous acceptions que dans la vie partagée il puisse survenir des ruptures, des coups dans le bastingage, des moments désagréables où l’on doute de nos choix. Une collègue avait déposé sur mon bureau, sachant mon attachement pour vous, la biographie de Viviane Forrester. Cela fait quelques mois qu’elle m’attend sagement. L’hiver arrive, les jours raccourcissent, les temps de lecture augmentent et me voilà enfin plongée dans cette... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2017

Cent jours avec Virginia Day 56

Day number 56   copyright Catevrard     Dimanche 12 novembre 2017, dimanche 12 novembre 1933 J’aime quand nos dates résonnent. Mon pluvieux, venteux, tempétueux dimanche 12 novembre se pare de couleurs à la lecture de votre journal. Votre « ravissante lueur d’un roux de renard (venant) des hêtres », croisée lors de votre visite à la ferme des Wogan, « la douce brume » et la teinte « brique rouge » lors de votre promenade du matin redonnent à mon aujourd’hui « ses instants de... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2017

Cent jours avec Virginia Day 55

Lundi 30 octobre 2017 Mardi 30 Mai 1933 Mon texte est « une coquille vide. Et je suis vide, moi aussi, avec  un cerveau comme une tranche de viande froide. » Virginia, je suis en osmose avec vous : désemparée, esprit au point mort, sans lire, ni écrire, « de la graisse blanche, figée » sur toutes les pages que je parcours des yeux. Votre état est le fruit d’un retour chez vous après des vacances en Italie et en France. Le mien est le résultat d’un départ en vacances avorté à cause de ma jambe gauche... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2017

Cent jours avec Virginia Day 54

13 octobre 2017 13 octobre 1932 « Il nous faut expédier 6000 exemplaires de Family History de Vita Sackville-West. Nous avons trouvé, cachée dans un tiroir, une grosse liasse de commandes. » Votre aide à l’édition, monsieur Belcher, est souffrant et vous vous rendez compte des demandes laissées en attente pour la Hogarth Press. Il a peut-être succombé, tout comme moi, à la sciatique, à force de porter ces piles d’ouvrages. C’est incroyable ce nombre d’exemplaires vendus. Plus d’un éditeur aujourd’hui, sauterait de joie... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,