03 mars 2021

La folie de ma mère Isabelle Flaten

  Des histoires de mères défaillantes, on en a lu beaucoup. Vampiriques et cruelles, elles laissent derrière elles un champ de ruines sur lequel il faut se reconstruire.   Le récit d’Isabelle Flaten se déroule chronologiquement. La narratrice est d’abord une enfant ballotée au gré des déménagements, une enfant qu’on dépose chez des grands-parents, des tantes, comme un paquet embarrassant. Le père meurt. La fillette grandit, devient adulte, encombre toujours par des questions qui menacent le beau et fragile roman... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 novembre 2020

Confinement saison 2 : livres de fuite

Résumé de l’épisode précédent : saison 1, j’avais dévalisé la médiathèque en Dvd et BD, rangés serrés dans un grand carton, avec l’idée de tenir un siège, passé commande aux éditions du Réalgar pour plonger dans l’univers d’Isabelle Flaten.   J-1 saison 2 : j’ai foncé chez mon libraire, faut quand même savoir se renouveler d’un confinement l’autre. Suis repartie avec 1180 pages du séminaire d’Hélène Cixous, trois années, retranscrites par une véritable bénédictine, Marta Segarra. Hélène Cixous garde très peu de notes,... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2020

Le Discours, l'Amateur de billes et Ainsi sont-ils

Quand lire c’est rire...   Qui a dit que les auteurs d’aujourd’hui ne nous faisaient plus rire ? Personne et c’est tant mieux !   Le hasard vient de glisser sous mes yeux trois livres qui ont dégourdi mes zygomatiques. Un livre de poche, Le discours de Fabcaro, a même provoqué quelques francs fous rires sous la couette car cet Adrien, la quarantaine déprimée, imaginant des discours pour le mariage de sa sœur, plus absurdes les uns que les autres mais tous trahissant un parcours de vie, m’a émue aux larmes. ... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,