28 novembre 2019

cent jours avec Virginia Day 100

 (c) catevrard   Vendredi 28 mars 1941, Mercredi 23 octobre 2019 Sur la colline, Maison Jules Roy   Le journal est clos. Virginia n’est plus.   A qui écrire mon centième jour ? Aux pensées que Virginia a eues en marchant vers l’eau ? A Léonard lisant sa dernière lettre ? Aux rhododendrons qu’il taillait ? A la rivière Ouse ? A la maison de Rodmell ? A l’orme qui abrite ses cendres ? Aux sentiers des collines d’Asheham ? Aux robes qu’elle n’achètera plus ? ... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2019

cent jours avec Virginia Day 99

 (c) catevrard     mercredi 15 janvier 1941 dimanche 21 Juillet 2019   J-1 ! La fin approche et tout me rappelle à vous. Vita et Virginia sort en salles et une série d’émissions vous sont consacrées sur France culture. Le film n’est pas un chef d’œuvre, plutôt une bizarrerie composite mais cette tentative de renouveler le biopic donne à entendre votre correspondance avec Vita Sackville, votre volonté de mettre la femme au cœur de sa liberté. Je passe sur les scènes d’hallucinations produites avec des effets... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2019

cent jours avec Virginia Day 98

 (c) catevrard     vendredi 15 novembre 1940 samedi 22 juin 2019   Chère Virginia, Je nous ai installées à l’ombre des bouleaux. J’ai lu votre page de journal. Vous décrivez votre emploi du temps bousculé par la présence de Léonard, près du feu, dans votre pièce, empêchant votre passage à l’écriture, l’achat d’un pantalon en serge bleu, les inondations, les bombardements, vos doutes par rapport à l’écriture et puis soudain votre revigorant mise en ordre de votre fameuse chambre à vous. En écho, j’ai enfin... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2019

cent jours avec Virginia Day 97

 (c) catevrard     Dimanche 20 octobre 1940 dimanche 9 juin 2019   De retour à Londres, vous découvrez des files de personnes, avec valises et enfants, attendre devant les bouches de métro pour se mettre à l’abri au moment du raid nocturne. A Tavistock Square : amas de ruines, trois maisons rasées. L’endroit, où vous avez écrit nombre de vos livres, n’est que gravats. A votre autre adresse, Meck Square, les vitres ont été soufflées, vos bibliothèques effondrées. Vous vous mettez en quête des cahiers de... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2019

cent jours avec Virginia Day 96

 (c) catevrard     Dimanche 15 septembre 1940, dimanche 26 mai 2019   Les bombardements ne cessent pas sur Londres. La Hogarth Press est touchée comme la cour du British Museum, beaucoup de barges coulées, de pertes humaines. Le courrier arrive de plus en plus lentement, les trains sont irréguliers. Votre cuisinière s’en va et vous vous réjouissez. Vous avez toujours craint les présences domestiques. Vous instaurez quotidiennement « un acte de damnation d’Hitler ». Vous transportez du bois, manquez... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2019

Autobiographies de la faim Sylvie Durbec

      Autobiographies de la faim Sylvie Durbec Editions Rhubarbe         Autobiographies de la faim tire les fils de la faim et de la fin, les noue, les dénoue, les tisse avec les motifs du père, de la mère, des absents, de la mémoire et des narrations possibles. « Toute histoire est celle d’une faim. D’une fin aussi. » Chambre 52 d’un hôpital, pendant que la mère s’en va vers le silence, l’extinction progressive de la faim et donc la fin, la fille divague. Elle divague dans... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 16:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2019

cent jours avec Virginia Day 95

    Lundi 19 août 1940 lundi 13 mai 2019   (c) catevrard   Hier dimanche, vous avez entendu un bruit énorme, juste au-dessus de vos têtes, quatre bombardiers, des requins rugissants. Pour la première fois, vous avez eu le sentiment de l’échapper belle. Du coup, vous vous sentez incapable de lire. La guerre vous prend, enserre votre esprit, vole au-dessus de vous. Votre Roger Fry se vend mal : depuis le raid londonien, les ventes sont descendues à 15 exemplaires par jour. Les écrivains comme les... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2019

chronique d'un échouage Nora Mitrani

Chronique d’un échouage Nora Mitrani Ed l’œil ébloui       « En ce mois de septembre de très basses eaux, après le miracle des calanques de Cassis et de Marseille, après la tristesse de Port-Saint-Louis, nous voguions sur un fleuve tropical plein de bonté. » Quatre amis remontent le Rhône en bateau. Ils s’échouent sur une épave, à deux kilomètres d’Arles. Pendant huit jours, ils attendront les secours, désœuvrés. Nora Mitrani déroule avec humour ces jours où rien d’important n’arrive. L’échouage... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2019

cent jours avec Virginia Day 94

    mosaïques Pascale Pla   Samedi 20 juillet 1940 Samedi 5 mai 2019   Votre jour est un jour à la Prévert. Vous notez une liste de noms, les uns à la suite des autres, vous avouez ne pas avoir le temps mais voudriez parler de chacun plus longuement. Vous notez sans développer, juste pour vous souvenir et y revenir plus tard. Je n’y crois pas. Ce que l’on n’écrit pas immédiatement dans un journal, restera à jamais lapidaire. Cela sert au mieux d’aide-mémoire pour le diariste. J’ai tendance, moi aussi, à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2019

cent jours avec Virginia Day 93

 (c) catevrard     Lundi 22 avril 2019, dimanche 9 Juin 1940   Le compte à rebours est lancé. J’ai pris conscience que je ne pouvais plus filer tranquillement les échos de nos dates si je voulais atteindre, au centième jour, le bout de votre pavé rose. J’ai donc divisé le reste de vos pages en huit parts égales et me voilà guidée jusque la fin. Je me suis souvenue que j’avais procédé de même au tout début, en divisant, en 100 étapes, l’ensemble de votre journal mais j’ai dévié, au fil du temps, pour... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]