02 octobre 2018

cent jours avec Virginia day 72

    (c)catevrard Samedi 7 septembre 1935 samedi 1 septembre 2018 Exceptionnellement ce matin, j’ouvre votre pavé rose au petit-déjeuner. Ce n’est pas dans mon habitude. Je vous retrouve généralement à l’heure du thé. Ce doit être ma façon de fêter la rentrée que de poser votre journal entre le pot de confiture et le bol rouge de café fumant. Je suis admirative des écrivains qui parviennent à se lancer dès le réveil dans leurs pages. Je ne suis pas de leur confrérie, je suis lente à retrouver le chemin des mots. Il me... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2018

cent jours avec Virginia day 71

  Juillet 2018 Chère Virginia, je pense que mes dernières mésaventures sur le net auraient titillé votre cinglante ironie. Un matin, tout heureuse de savoir que notre jour 69 gambadait joyeusement sur les réseaux sociaux et tout aussi ravie de voir que de fidèles  lecteurs et lectrices s’amusaient de vous découvrir comme l’effigie de nouveaux types d’arrosoir, je croyais que nos cent jours cheminaient, malgré la chaleur, vers de paisibles contrées. Je ne dirai jamais assez combien il est doux de sentir quand je poste une... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2018

J'entends des voix entretien avec L'atelier des noyers

  J'entends des voix est une nouvelle rubrique de l'Atelier du Passage. Elle donne la parole aux écrivains, aux éditeurs, à ceux qui font le livre. Aujourd'hui, l'Atelier du Passage s'entretient avec Claire Delbard, responsable des éditions de l'Atelier des Noyers J’ai découvert l’Atelier des Noyers au marché de la poésie de Paris, ce mois de juin 2018, sous un très chaud soleil parisien. Repartie avec deux livres dans ma besace : celui de Denise Desautels et Erika Povilonyté, celui de Geneviève Peigné et Petra... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2018

Cent jours avec Virginia Day 70

(c) catevrard 26 juillet 2018 Chère Virginia, je continue mon bulletin météo : les températures n’en finissent pas de grimper. Les informations annoncent des incendies de forêt qui tuent des personnes en Grèce et en Suède. Si l’Europe du Nord ne représente plus un refuge, je me sens prisonnière. Les autorités déplorent mais personne n’envisage de mesures. Les climatologues alertent mais personne n’écoute. C’est l’été, il fait chaud, tout le monde jubile. Il me faut relire vos Trois Guinées (1938), car vous y refusez le statut... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2018

Le livre s'est ouvert François Rannou

Le Livre s’est ouvert François Rannou Ed. La Termitière /La Nerthe     Le livre s’est ouvert pour moi ! En lisant en écrivant à partir du Livre s’est ouvert de  François Rannou, je m’aperçois que j’ai parfois cheminé sur les sentiers et sur les passages de cols dont parle l’auteur. Je ne me lancerai pas dans l’analyse de son texte car je ne me sens pas à son altitude pour oser aborder les tourments et les partis pris de sa langue mais je peux dire que, plus d’une fois, mon regard s’est porté dans la même... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2018

Cent jours avec Virginia Day 69

    15 juillet 1935,  8 Juillet 2018   La vague de chaleur se poursuit pour l’une et l’autre. Est-ce pour cela que vous avez passé les jours sans les noter dans votre journal ? Vous sautez du 4 au 15 juillet sans vergogne.  N’est-ce pas aussi que vous avez vu beaucoup de monde pour remplir le moi « qui prend plaisir à la vie extérieure » même si le moi qui aime « laisser vaguer ses pensées pour retrouver le monde qui lui est propre » en a quelque peu souffert ? Comme vous,... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2018

cent jours avec Virginia Day 68

(c) catevrard   22 juin 1935, 23 juin 2018 C’est l’été depuis peu et vous reprenez vos quartiers à Rodmell. Il semble que la chaleur soit arrivée d’un coup et je me réjouis de partager cela avec vous. Le calendrier 2018 s’est calé avec le soleil et on attend une grimpée rapide de la température dans les jours qui arrivent. L’été n’est pas ma saison : je ne parviens pas à vivre sereinement l’abattement provoqué par la chaleur, que je trouve inquiétante. Je me sens comme inadaptée, la proie des rayons, cherchant l’ombre comme... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 08:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juin 2018

cent jours avec Virginia Day 67

  (c)catevrard   Dimanche 20 Mai 1935, lundi 21 mai 2018 Chère Virginia, cette fois c’est vous qui m’envoyez une carte postale et elle vient d’Italie. Vous quittez l’Autriche pour Vérone, Florence, le lac de Trasimène, Brufani et Rome.  Champ de trèfles incarnat, lac couleur d’œuf, oliviers d’un gris exquis, femmes pleines d’ardeur, brûlées par le soleil et le bon vin, l’Italie, une barrière bleue, tout ce que vous remarquez compose une palette. Vous marquez le passage vers un autre monde en quittant l’Allemagne... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2018

J'entends des Voix : entretien avec Françoise Ascal

J'entends des voix est une nouvelle rubrique de l'Atelier du Passage. Elle donne la parole aux écrivains, aux éditeurs, à ceux qui font le livre. Aujourd'hui, l'Atelier du Passage s'entretient avec Françoise Ascal à propos de la parution de son dernier livre, La Barque de l'aube. Camille Corot, aux éditions Arléa. Après la publication de ses journaux et de plusieurs recueils de poésie, Françoise Ascal nous livre un récit, variations entremêlant la figure du peintre Camille Corot et celle d’un ancêtre portant le même prénom, tué à la... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juin 2018

La barque de l'aube. Camille Corot Françoise Ascal

    Corot est homme de carnets. Ce n’est donc pas un hasard si Françoise Ascal a croisé ses peintures et a été particulièrement attentive à ses tableaux avec femmes qui lisent. Elle est femme des carnets en écriture comme il l’est en peinture. Je ne m’attendais pas à trouver une lecture exploratrice de l’écriture dans ce qui semble d’abord un récit mêlant Camille Corot et un Camille surgit du passé. La première mise en abime est celle d’un Camille, mort trop jeune à la guerre, ayant laissé peu de traces, juste une... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,