31 mai 2018

entretien avec Jacky Essirard

  L’atelier du Passage ouvre une nouvelle rubrique : J’entends des voix, qui donne la parole aux écrivains. Aujourd’hui, Jacky Essirard nous parle d’ Eté 70 qui vient de paraître aux éditions Yovana.     Eté 70 s'ouvre sur une période de convalescence après une opération bégnine. Le narrateur profite de ce temps de repos forcé pour remonter dans le passé, rejoindre les années 70,  un ancien amour, et s’interroger sur l’homme qu’il est devenu.     Quel a été le point de départ, l’élément... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mai 2018

Dans nos Langues Dominique Sigaud

Dans nos langues Dominique Sigaud Editions verdier   On peut choisir de se raconter à travers son corps (Journal d’un corps, Daniel Pennac), à travers le collectif (les Années, Annie Ernaux). Dominique Sigaud tire le fil de la langue – du langage- pour dérouler son autobiographie. Le livre s’ouvre sur cette révélation : A trois ans, l’enfant, accompagnant sa mère chez une femme de la haute bourgeoisie, constate le déplacement du langage, du maternel vers le social : la voix, attitude, contenu se modifient pour... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2018

Cent jours avec Virginia day 65

(c)catevrard     Chère Virginia, vous n’échapperez pas à ma carte postale d’Irlande. Je double mon rituel de la carte envoyée à Jacques Roubaud dès que je quitte la France avec cette carte pour vous. J’aurais pu la déposer dans la boîte verte en face de la maison de James Joyce, histoire de créer du symbolique, mais je n’étais pas certaine que ce moyen fût le bon.  Il fallait bien que j’ose vous dire comment j’avais ressenti ce pays que vous avez drôlement malmené. Vous aviez attisé les difficultés pourtant déjà... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mai 2018

Cent jours avec Virginia day 64

  Lundi 9 avril  2018 Mardi 9 avril 1935 Ce 9 avril, vous vous rendez à la bibliothèque de Londres et rencontrez un certain Morgan qui fait partie du comité de la bibliothèque. Je ne sais ce que représente précisément ce comité mais il permet que les livres réservés soient envoyés à leurs membres. Beau privilège ! Votre Morgan vous fait monter la colère quand il explique que ce comité est réservé aux hommes et que seule une femme y a été admise et ce fut la catastrophe. « Les dames sont parfaitement... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2018

trois chats deux écrivains Claude Pujade-Renaud Daniel Zimmermann

Claude Pujade-Renaud - Daniel Zimmermann 3 chats, deux écrivains, journal Editions Rhubarbe     J’aime lire les journaux d’écrivain : pas seulement celui de Virginia Woolf mais aussi celui de Charles Juliet, de Françoise Ascal, de Pierre Bergougnioux, d’Hervé Guibert et j’en passe. Je ne comprends pas que cela ne soit pas un genre prisé des lecteurs. Quoi de plus stimulant que de partager un coin de quotidien d’un auteur que l’on aime ? Notre vie semble alors mise en écho. Il y a nécessairement des vibrations... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 avril 2018

Ce Vide lui blesse la vue Denis Montebello

  Ce vide lui blesse la vue Denis Montebello Editions la Mèche lente     Le point de départ de cette réjouissante balade littéraire : un tesson cassé d’argile cuite portant une inscription et dessin pornographiques, daté du 2e siècle de notre ère et trouvé lors de pérégrinations virtuelles, dans les réserves du musée Ste Croix de Poitiers.   Ateuritus, auteur du « Salut ça pour elle, dans le con », a un nom unique, celtique et romanisé, quand à cette époque la bonne société en porte trois,... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2018

Cent jours avec Virginia day 63

(c) catevrard   Dimanche 25 mars 2018 Les tortues sont de retour. Elles semblent en mode ralenti et ne se jettent pas avec avidité sur la salade fraîche, rapportée spécialement pour elles du marché sur ma bicyclette. Je ne me vexe pas, trop heureuse de savoir qu’elles ont survécu à l’hiver et qu’elles gambadent à nouveau dans les herbes.  Un air de printemps se fait sentir en ce jour des rameaux, les branches frétillent, certains narcisses pointent leurs têtes, les feuilles des rosiers sont revenues, bref, tout invite à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2018

carnets croisés

Carnets croisés   Carnets croisés est un entrelacement à géométrie variable. Des textes de femmes, des fragments d’intimité, de maisons, de jardins, de paysages. Des vies bousculées dessinées en creux,  tissées à d’autres vies. Tableaux sur le vif où l’on épingle, non sans humour, soi, ses semblables et la cohorte des inaboutis.       Marcelline Roux: Celles qui regardent. Carnet des Maisons aux éditions Rhubarbe et Carnet Vita Nova solo, inédit "Acheter pour la première fois des chaussures... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 15:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2018

Cent jours avec Virginia day 62

  dessin catevrard (c)   26 février 1935/ 26 février 2018 Notre couple en ce mois de février peut reprendre un cours plus tranquille.  Je note encore quelques points de divergence entre nous : il ne faudrait quand même pas que je retombe si vite sous votre charme. Je me suis décidée à soumettre vos pages à un vrai voyage en Irlande. Je vous enverrai donc au printemps une carte postale irlandaise, histoire de titiller votre plume. De plus, je ne partage pas votre jugement sur la relation entre tante et neveu... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2018

Derrière le Cirque d'hiver Xavier Person

Derrière le Cirque d’hiver Xavier Person Ed Verticales   Portrait en creux Un soir de pluie intense sur Paris, la librairie de Michèle Ignazi ressemble  à un îlot. Xavier Person  y présente son dernier livre, derrière le cirque d’hiver. Peu à peu, entrent des gens aux visages plus ou moins connus et nous formons la communauté de lecteurs, chère à Virginia Woolf. Sans doute que la pluie accroît notre besoin d’abri : une réelle sympathie se dessine sur les visages de ceux qui se blottissent là. Yves Pagès,... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,