09 juillet 2019

cent jours avec Virginia Day 92

 (c)catevrard   Dimanche 14 avril J’aurais pu tricher. Garder cette chronique pour la fin. J’aurais pu faire un joli pied de nez à cette fin. Construire une subtile mise en abîme et faire que les cent jours ne finissent pas. J’aurais pu et la tentation fut forte. J’aurais pu mais j’aurais eu la sensation de rompre un pacte que j’avais avec vous depuis 91 jours : celui d’écrire une page dans la foulée de la lecture de votre journal, au fil du temps, sans chercher de construction en amont, si ce n’est celle de me... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2019

cent jours avec Virginia Day 91

    Samedi 6 avril 1940 Samedi 6 avril 2019 (c) catevrard   Nous sommes en écho de samedi et de 6 avril. Je peux même ajouter de lumière : « infiniment colorée, froide et tendre. »Je m’arrête là car je n’ai pas, comme vous, mangé un dur steak de cheval procuré avec des tickets de rationnement. « Ce devait être un malheureux cheval de fiacre de Bloomsbury ». J’ose espérer ne pas être au bord d’une guerre mais cela est difficile à savoir quand on a le nez plongé dans son époque. Dans mon... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

cent jours avec Virginia Day 90

  (c) catevrard Dimanche 24 mars 1940 dimanche 24 mars 2019   Vous vous remettez difficilement de la grippe, des accès de fièvre continuent de vous accabler malgré une certaine tranquillité intérieure. Vous prenez un bain, contemplez les bouquets de votre maison et Léonard travaille au jardin en chemise bleue. Vous n’avez pas de livre sur le feu sauf le Roger Fry en corrections et des articles en vue pour Le Commun des lecteurs. Est-ce cela qui vous accorde ce répit ou l’arrivée du printemps et des oiseaux perchés sur... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2019

cent jours avec Virginia Day 89

(c) catevrard   Jeudi 7 mars 2019 bis Je vous écris de la Fondation Vuitton où je visite la collection de Samuel Courtauld. Je ne suis pas à l’aise avec l’idée de participer à la mise en valeur de ce lieu. Le groupe LVMH n’a pas besoin de publicité. Le comique est quand même qu’il se situe rue du Mahatma Gandhi. Heureusement que ce dernier n’est pas enterré car il se retournerait dans sa tombe. Je ne suis pas certaine que cela aide sa réincarnation. Disons que Gandhi n’est plus affecté par les incohérences humaines !... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2019

cent jours avec Virginia Day 88

 (c) catevrard    Jeudi 7 mars 1940 Dimanche 3 mars 2019 « Mrs Woolf est morte prématurément mais elle eut la satisfaction d’accepter son congé avec grande humilité ». «  Mrs Woolf nous a quittés, trop tôt c’est vrai, à l’âge où Orlando était à son zénith, mais de la vie, elle sut diablement profiter ». Pourtant, vous n’êtes pas morte, je lis votre 7 mars pour me rassurer. Vous avez succombé à une grippe carabinée qui vous a clouée au lit pendant deux semaines et qui ne lâche pas sa prise. Quel... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2019

cent jours avec Virginia Day 87

(c) catevrard   23 Février 1940 samedi 23 février 2019 Chère Virginia, Vous me jouez une farce en ce 23 février. Je suis là, prête, j’ouvre votre journal, je lis : envoi du manuscrit sur Roger Fry à Margaret Fry puis rien. Vous êtes alitée. Pas de pages. Vous devez être bien souffrante pour ne pas réussir à tenir votre journal, à moins que ce soit ces fameuses prescriptions médicales étranges et respectées à la lettre par Léonard, vous interdisant l’écriture. Je serai sans nouvelles de vous : jour blanc à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2019

cent jours avec Virginia Day 83

  Vendredi 19 janvier 1940 Samedi 19 janvier 2019   (c) catevrard Votre nouvelle formule d’écriture du journal à l’heure du thé ne semble pas avoir tous les avantages. Il faut dire que votre mois de Janvier est très mondain, selon votre expression même. Vous invitez beaucoup d’amis et êtes souvent invitée. Vous dites n’avoir rien pu faire que de rédiger une conférence pour la Worker’s Education Association, la composant lors de vos promenades et même dans votre bain. Ainsi est née une « première ébauche avec une... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2019

cent jours avec Virginia Day 81

  (c) catevrard   Jeudi 20 décembre 2018, dimanche 17 décembre 1939 Nous voilà à la veille de traverser les fameuses fêtes de fin d’année, moment très éprouvant pour beaucoup d’entre nous. Trop d’espoir et beaucoup de déceptions ? Peur de l’abandon ? Obligation sociale de faire la fête malgré les événements ou son humeur ? Culpabilité de laisser certains seuls ou malades ? Je ne sais ce qui se trame dans nos têtes, peut-être simplement la difficulté à tourner des pages et à en ouvrir de nouvelles ?... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2019

cent jours avec Virginia Day 80

(c) catevrard   Samedi 9 décembre 1939, dimanche 9 décembre 2018 Chère Virginia, Nous franchissons le cap symbolique des 80 jours de vie en échos. Pour marquer cette étape, je décide de changer ma façon de m’arrêter dans votre journal. Lorsque je sens la fin d’un livre approcher, souvent je freine ma lecture. Je propose donc de ralentir mes sauts dans vos pages et de suivre pas à pas vos dernières années : 1939- 1941. En votre 9 décembre, vous évoquez un retour en voiture pendant le black-out. Je me demandais ce que... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 décembre 2018

cent jours avec Virginia Day 79

(c) catevrard     Vendredi 25 novembre 1938 dimanche 25 novembre 2018 Vous voilà soucieuse chère Virginia ! Vous avez le sentiment d’être devenue un outsider car les jeunes critiques boudent votre œuvre. Vous citez des auteurs dont le nom ne me dit rien et semblez croire qu’ils éclipsent votre travail. Décidément, nous sommes aveugles sur notre temps présent. Vos livres ont cheminé jusqu’à mes contemporains et vous faites l’objet de deux tomes dans la prestigieuse collection de la Pléiade. Cyril Connolly qui vous... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]