15 septembre 2019

cent jours avec Virginia Day 96

 (c) catevrard     Dimanche 15 septembre 1940, dimanche 26 mai 2019   Les bombardements ne cessent pas sur Londres. La Hogarth Press est touchée comme la cour du British Museum, beaucoup de barges coulées, de pertes humaines. Le courrier arrive de plus en plus lentement, les trains sont irréguliers. Votre cuisinière s’en va et vous vous réjouissez. Vous avez toujours craint les présences domestiques. Vous instaurez quotidiennement « un acte de damnation d’Hitler ». Vous transportez du bois, manquez... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2019

cent jours avec Virginia Day 95

    Lundi 19 août 1940 lundi 13 mai 2019   (c) catevrard   Hier dimanche, vous avez entendu un bruit énorme, juste au-dessus de vos têtes, quatre bombardiers, des requins rugissants. Pour la première fois, vous avez eu le sentiment de l’échapper belle. Du coup, vous vous sentez incapable de lire. La guerre vous prend, enserre votre esprit, vole au-dessus de vous. Votre Roger Fry se vend mal : depuis le raid londonien, les ventes sont descendues à 15 exemplaires par jour. Les écrivains comme les... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2019

cent jours avec Virginia Day 94

    mosaïques Pascale Pla   Samedi 20 juillet 1940 Samedi 5 mai 2019   Votre jour est un jour à la Prévert. Vous notez une liste de noms, les uns à la suite des autres, vous avouez ne pas avoir le temps mais voudriez parler de chacun plus longuement. Vous notez sans développer, juste pour vous souvenir et y revenir plus tard. Je n’y crois pas. Ce que l’on n’écrit pas immédiatement dans un journal, restera à jamais lapidaire. Cela sert au mieux d’aide-mémoire pour le diariste. J’ai tendance, moi aussi, à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juillet 2019

cent jours avec Virginia Day 92

 (c)catevrard   Dimanche 14 avril J’aurais pu tricher. Garder cette chronique pour la fin. J’aurais pu faire un joli pied de nez à cette fin. Construire une subtile mise en abîme et faire que les cent jours ne finissent pas. J’aurais pu et la tentation fut forte. J’aurais pu mais j’aurais eu la sensation de rompre un pacte que j’avais avec vous depuis 91 jours : celui d’écrire une page dans la foulée de la lecture de votre journal, au fil du temps, sans chercher de construction en amont, si ce n’est celle de me... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2019

cent jours avec Virginia Day 91

    Samedi 6 avril 1940 Samedi 6 avril 2019 (c) catevrard   Nous sommes en écho de samedi et de 6 avril. Je peux même ajouter de lumière : « infiniment colorée, froide et tendre. »Je m’arrête là car je n’ai pas, comme vous, mangé un dur steak de cheval procuré avec des tickets de rationnement. « Ce devait être un malheureux cheval de fiacre de Bloomsbury ». J’ose espérer ne pas être au bord d’une guerre mais cela est difficile à savoir quand on a le nez plongé dans son époque. Dans mon... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

cent jours avec Virginia Day 90

  (c) catevrard Dimanche 24 mars 1940 dimanche 24 mars 2019   Vous vous remettez difficilement de la grippe, des accès de fièvre continuent de vous accabler malgré une certaine tranquillité intérieure. Vous prenez un bain, contemplez les bouquets de votre maison et Léonard travaille au jardin en chemise bleue. Vous n’avez pas de livre sur le feu sauf le Roger Fry en corrections et des articles en vue pour Le Commun des lecteurs. Est-ce cela qui vous accorde ce répit ou l’arrivée du printemps et des oiseaux perchés sur... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2019

cent jours avec Virginia Day 89

(c) catevrard   Jeudi 7 mars 2019 bis Je vous écris de la Fondation Vuitton où je visite la collection de Samuel Courtauld. Je ne suis pas à l’aise avec l’idée de participer à la mise en valeur de ce lieu. Le groupe LVMH n’a pas besoin de publicité. Le comique est quand même qu’il se situe rue du Mahatma Gandhi. Heureusement que ce dernier n’est pas enterré car il se retournerait dans sa tombe. Je ne suis pas certaine que cela aide sa réincarnation. Disons que Gandhi n’est plus affecté par les incohérences humaines !... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2019

cent jours avec Virginia Day 88

 (c) catevrard    Jeudi 7 mars 1940 Dimanche 3 mars 2019 « Mrs Woolf est morte prématurément mais elle eut la satisfaction d’accepter son congé avec grande humilité ». «  Mrs Woolf nous a quittés, trop tôt c’est vrai, à l’âge où Orlando était à son zénith, mais de la vie, elle sut diablement profiter ». Pourtant, vous n’êtes pas morte, je lis votre 7 mars pour me rassurer. Vous avez succombé à une grippe carabinée qui vous a clouée au lit pendant deux semaines et qui ne lâche pas sa prise. Quel... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2019

cent jours avec Virginia Day 87

(c) catevrard   23 Février 1940 samedi 23 février 2019 Chère Virginia, Vous me jouez une farce en ce 23 février. Je suis là, prête, j’ouvre votre journal, je lis : envoi du manuscrit sur Roger Fry à Margaret Fry puis rien. Vous êtes alitée. Pas de pages. Vous devez être bien souffrante pour ne pas réussir à tenir votre journal, à moins que ce soit ces fameuses prescriptions médicales étranges et respectées à la lettre par Léonard, vous interdisant l’écriture. Je serai sans nouvelles de vous : jour blanc à... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2019

cent jours avec Virginia Day 83

  Vendredi 19 janvier 1940 Samedi 19 janvier 2019   (c) catevrard Votre nouvelle formule d’écriture du journal à l’heure du thé ne semble pas avoir tous les avantages. Il faut dire que votre mois de Janvier est très mondain, selon votre expression même. Vous invitez beaucoup d’amis et êtes souvent invitée. Vous dites n’avoir rien pu faire que de rédiger une conférence pour la Worker’s Education Association, la composant lors de vos promenades et même dans votre bain. Ainsi est née une « première ébauche avec une... [Lire la suite]
Posté par atelierdupassage à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,