PhotoSecouer la photographie jusqu'à ce qu'elle crache sa signification. Ou rende l'âme. Plus je la malmène, plus elle se brouille. Plus elle ravive le désir alors que c'est vers l'oubli que je tends. Éperdument.

L'homme aux oiseaux
est une nouvelle née d'une photographie new-yorkaise de Michel Durigneux. Elle vient de paraître à l'Atelier de Villemorge, disponible pour 4 € à l'Atelier ou chez les auteurs.